Bulletin de VISPO
VISPO DMC participe au Salon Top Resa à Paris, du 20 au 24 Séptembre(Std E63)
Plus d’info
VISPO DMC est participé au premier Salon Virtuel de Tourisme d'Affaire et Evenementiel organizé par SATAE
Plus d’info
La ville d'İzmir est le candidat officiel pour le Congrès Mondial du SKAL INTERNATIONAL !
Plus d’info

Destinations


SUPERFICIE : 11.973 km2

POPULATION : 3.370.866 (2000)

CODE DEPARTEMENTAL DE LA VILLE : 35

LES DISTRICTS : Bornova, Buca, Çiğli, Karşıyaka, Konak, Menderes, Aliağa, Beydağ, Bayındır, Bergama, Çeşme, Dikili, Foça, Karaburun, Kemalpaşa, Kınık, Kira, Menemen, Ödemiş, Seferihisar, Selçuk, Tire, Torbalı, Urla, Güzelbahçe, Balçova, Çiğli, Narlıdere, Gaziemir.

LES LIEUX INTERESSANTS : Les côtes de Dikili, Foça, Çeşme, Seferihisar et Gümüldür, le téléphérique de Balçova-Çatalkaya, l'ascenseur, les lieux de détente forestiers de Yamanlar-Karagöl, Tunay, Uzunkuyu, Belkahve et Çamlık, les ruines des cités antiques de Balçova-Agamemnon, Çeşme-Şifne, Bergama-Güzellik, Menemen, Seferihisar, Bayındır, Foça (Phokaia), Larisa, Erythrai, Klazomenia, Teos, Lebedos, Kolophon, Klaros, Notion et Efes (Ephesus), la maison de la Sainte Vierge, Bayraklı, Kadıkale, les bains (Hammam) d'Artemis, les arcades de Kızılçullu et Selçuk, Şirince, L'agora d'Izmir, les citadelles de Çeşme et Selçuk, Tumulus et le monument funéraire de Belevi, les grandes mosquées de Bergama, Ödemiş et Tire, les mosquées de Faik Paşa, Hisar, Hacı Hüseyin (Başdurak), Kestane Pazarı, Aliağa, Hatuniye, Çorak, Kapı, Konak, Kurşunlu, Şadırvan, İkiçeşmelik, Salepçioğlu, İsa Bey, Mehmed Bey, Kazganoğlu, Yeni Paşa et Rüstem Paşa, les auberges de Kızlarağası, Mirkelamoğlu et Karaosmanoğlu, les koubbas (tombeaux anciens des personnalités religieuses) de Sultan Şah, Mehmed Bey, İbn Melek et Süleyman Şah, la tour de l'horloge d'Izmir, les monuments d'Atatürk d'Izmir et de Kubilay de Menemen, la foire internationale d'Izmir et les musées d'archéologie , de peinture et de sculpture d'Izmir, le musée d'Atatürk d'Izmir, le musée archéologique d'Ephèse et les musées de Pergame et Tire.

İzmir - Agora
 

L’agora signifie la place de la ville, le bazar, la place du marché étymologiquement. L’agora, dont les fonctions sont commerciales, juridiques, religieuses et politiques, est un endroit où l’art est intensif et où se trouvent les fondements de la philosophie. C’est un endroit où se trouvent des monuments, des autels et des statues. C’est le coeur des commerçants.

L’agora, se trouvant dans le quartier de Namazdâh à Izmir, date de l’époque romaine (2ème siècle ap. J. C.), et l’Hippodamos a été construit sous forme de bâtiment à trois étages, proche du centre, selon le plan de la ville. L’agora d’Izmir est la plus grande et la mieux protégée des agoras ioniennes. Entre 1932 et 1941, l’agora d’Izmir, dont la plus grand partie a été retrouvée lors des premières fouilles entreprises par Rudolf Naumann, le prof. F. Miltner et le directeur des musées d’Ephèse à Izmir, Selahattin Kantar, a été confirmée être un ouvrage composé d’un escalier devant et construit sur trois étages sur des colonnes et des arcs, autour d’une large cour (120 x 180 m) et ayant une forme rectangulaire.

Après de longues années d’intervalle, d’ultimes fouilles ont débuté le 5 août 1996 dans l’agora avec l’autorisation du ministère de la culture et le soutien de la préfecture d’Izmir et la direction du musée archéologique.

Dans la direction sud-est de l’agora, avec la démolition du mur voisin de l’école primaire de Misak-ı Milliye (le pacte national), incendiée en 1980, et l’ajout du terrain de 2 835 m² de l’école à celui de l’agora, la surface de l’agora a ainsi atteint 16590 m². Les travaux sur l’agora, sous la responsabilité de la mairie principale de la ville d’Izmir, se poursuivent sous la forme de fouilles, de restauration, de nettoyage archéologique et d’organisation de l’environnement dans 5 emplacements dont la place de l’agora, la porte nord, sous la basilique, la construction de l'ouest (stoa) et le bazar antique.

En ce qui concerne les travaux en question, le travail le plus important a été accompli avec la découverte de la porte nord de l’agora. Il a été déterminé que le relief de la déesse Vesta, retrouvé ici, est la continuation des reliefs de l’autel de Zeus, excavés durant la première étape des fouilles. D’autre part, beaucoup d’oeuvres ont été trouvées dont, mises à part les statues du dieu Hermès, Dionysos, Eros, Hercule, des statues de femmes, d’hommes et d’animaux, des têtes, des reliefs, des figurines etc, ainsi que des objets en marbre, en pierre, en os, en verre, en métal et en terre cuite. Les manuscrits, découverts récemment, donnent également des informations sur les personnes qui détenaient la ville lors du tremblement de terre, qui a frappé Izmir en 178 ap. J. C.

İzmir - Le Musée d'Archéologique
 

Après le rassemblement des oeuvres, le premier musée archéologique a été ouvert en 1927 à l'église Ayavukla (Gözlü) qui se trouve à Tepecik. Un deuxième musée archéologique a été mis en service en 1951 au Parc de la Culture.

Le besoin s'est fait ressentir d'un nouveau musée, en raison de l'abondance des pièces provenant des villes antiques de ses alentours. 

Par conséquent, un nouveau musée moderne, a été ouvert aux visiteurs le 11 Février 1984, sur un espace de 5 000 m² à Konak dans le Parc Bahribaba.

Le musée est aménagé de façon à répondre à toutes sortes de besoins : salles d'expositions, laboratoires, dépôts, ateliers de photographie, bibliothèque et salle de conférence. Le nombre des pièces exposées dans le bâtiment et dans le jardin est de plus de 1 500.

Dans le bâtiment à trois étages du musée, l'exposition est disposée en sections.
 

La salle à l'étage au dessus:
Les fragments originaires des cités antiques Iassos, Candarlı (Pitané), Bergama (Pergame), Bayraklı (Ancien Izmır/Palea Smyrna); les terre-cuites d'Iassos qui datent d'entre les époques préhistoriques et le III ème millénaire avant J.-C.

Les céramiques protogéométriques et géométriques, et les vases archaïques aux figures noires et rouges d'Anatolie occidentale, les hydrias hellénistiques, divers bols, les vases en verre, les bouteilles, les masques, les statuettes provenant de Myrine (Aliaga) figurent parmi les objets exposés. En outre, les bijoux en or, en argent et de différentes matières précieuses, les objets en verre, les monnaies et la statue en bronze de Déméter se trouvent dans la salle des trésors, au même étage.

A l'étage du milieu par lequel on accède, sont exposés les fragments en marbre. De grandes statues, des bustes, des portraits et des masques, datant l'époque archaïque jusqu'à la période romaine, peuvent y être contemplés.

Accés TO



Offres Spéciales
WEEK - END ISTANBUL

ISTANBUL

3 Jours / 2 Nuits partir de 96 € !!! Details
Bulletin